Foire aux Questions : Sclérose à la mousse

Qu’est-ce que la sclérose à la mousse ?

C’est un moyen de traiter les varices sans les enlever, en injectant un produit dans les veines qui finira par les « rétracter ».

Comment se déroule une sclérose à la mousse ?

La sclérose à la mousse est réalisée au cabinet, le geste est rapide (10 minutes en moyenne).

Peut-on traiter toutes les varices avec la sclérose à la mousse ?

Presque toutes les varices sont accessibles à ce traitement. Néanmoins la radiofréquence, quand elle est possible, donne de meilleurs résultats. La plupart du temps pour traiter une varice on fait appel aux deux techniques en deux temps.

J’ai déjà été opéré(e) des varices, puis-je bénéficier de sclérose à la mousse ?

Oui la sclérose à la mousse est parfaitement adaptée à la récidive variqueuse (varices qui reviennent).

La sclérose à la mousse est-elle définitive ?

Malheureusement non, l’insuffisance veineuse (varices) est une maladie chronique. La sclérose à la mousse est en moyenne efficace 5 ans.

La sclérose à la mousse est-elle douloureuse ?

La sclérose à la mousse n’est pas douloureuse au moment de l’injection (comparable à une prise de sang). Des douleurs peuvent survenir quelques jours après l’injection (1 à 10 jours, en moyenne 7 jours).

Y-a-t-il une anesthésie générale pour la sclérose à la mousse ?

Non. Il n’y a aucune anesthésie nécessaire.

Y a-t-il un arrêt de travail pour la sclérose à la mousse ?

Non, sauf cas particulier, il n’y a pas d’arrêt de travail.

Combien de temps faut-il rester à la clinique pour une sclérose à la mousse ?

Il faut compter une 40aine de minutes si l’on vient seul : le temps du rendez-vous + 20 minutes en salle d’attente en raison de troubles de la vue transitoire (sensation de mouches devant les yeux) qui disparaissent toujours et rapidement mais qui peuvent gêner la conduite.

Si l’on vient accompagné, seul le temps du rendez-vous (20 minutes environ) est nécessaire.

Peut-on faire du sport après une sclérose à la mousse ?

48 H sans sport minimum, 15 jours sans sport avec risque de choc ou intensif.